Notre fédération

Adédom fédération nationale a pour ambition de défendre et de soutenir le développement des activités des associations et des structures gestionnaires à but non lucratif.

Reconnue d’utilité publique depuis 1938, Adédom représente 350 associations et organismes gestionnaires à but non lucratif, (SCOP, CCAS….) œuvrant dans l’aide, le soin à domicile et les services à la personne. Ces structures emploient près de 25 000 salariés en France métropolitaine et dans les DROM et les COM (Martinique, Guadeloupe, Guyane, Mayotte et la Réunion).

Attachée aux valeurs de la solidarité, de la qualité, du professionnalisme et de la primauté de la personne,adessadomicile ancre son action dans le champ de l’économie sociale et solidaire.

Adédom est également un organisme de formation qui propose , chaque année, une centaine d'actions de formation, ouvertes à tous les professionnels de l’aide et du soin à domicile. Des cycles de formation sont également proposés aux adhérents adessadomicile : démarche qualité pour les structures de soins et d’aide à domicile, pour les responsables de secteur ou encore les directeurs d’association ou de structures à but non lucratif.

Une fédération d’associations et de structures à but non lucratif

Créée dans les années 20 par des associations "aide aux mères", la fédération a développé un réseau complémentaire pour apporter des solutions concrètes au domicile des personnes à toutes les étapes de la vie.

Par leurs actions fondées sur le professionnalisme et la qualité des interventions, les structures adhérentes contribuent ainsi chaque jour à l’aide au domicile des familles, à la protection de l’enfance, au maintien à domicile des personnes en situation de handicap ou en perte d’autonomie et à l’accès aux soins à domicile pour tous.

Les  adhérents au réseau s’engagent à développer leurs interventions avec professionnalisme et le souci de la qualité. Ils contribuent au bien être, au maintien à domicile et à l’autonomie des personnes.

standard

Une fédération d’employeurs à but non lucratif

Acteur de l’économie sociale, la fédération est un regroupement d’employeurs associatifs, la fédération participe aux négociations concernant les conventions et accords collectifs de la branche de l’aide à domicile et du suivi de ces accords. Elle est depuis 2007, membre de l’Union syndicale de branche de l’aide à domicile (USB-domicile).

La fédération est signataire :

  • de la convention du 2 mars 1970 (organismes de technicien(nes) de l’intervention sociale et familiale),
  • de la convention du 11 mai 1983 (organismes d’aide ou de maintien à domicile),
  • des accords UNACSS de mai 1993
  • de l’accord de branche de l’aide à domicile relatif aux emplois et aux rémunérations du 29 mars 2002
  • de l’accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie et à la politique de professionnalisation du 16 décembre 2004
  • de la convention collective de l'aide, de l'accompagnement, des soins et des services à la personne du 21 juin 2010 (en cours d’agrément)
miseenavant

Historique

Mouvement né en 1920

L’histoire de la fédération A DOMICILE débute après la première guerre mondiale sous l’impulsion d’Henriette Viollet. L’idée est à l’époque d’aider les mères grâce aux soins de "maman de secours". Elle créée en 1920 une première association Aide aux Mères à Paris qui rapidement sera suivie par la création d’autres associations en France.

Dès 1927, les associations « Aide aux Mères » (Paris, Lyon, Angers, Marseille, Limoges, Roubaix, Lille, Tourcoing) se regroupent en fédération nationale. Selon les principes établis au départ, la fédération Aide aux Mères permet de développer un sentiment identitaire ; l’objectif étant d’utiliser les tâches de la vie quotidienne comme support d’une action éducative.

Dès 1938, la fédération est d’ailleurs reconnue d’utilité publique. Henriette Viollet  en plus de permettre de venir en aide aux mères, va également donner l’opportunité à des femmes de travailler et de voir leur travail reconnu. Les bénévoles du début de l’aventure, deviennent  peu à peu des professionnelles de l’intervention à domicile.

Au début des années 40, alors que le mouvement de l’Aide aux Mères prenait de l’ampleur, les militants du Mouvement Populaire des Familles (M.P.F) créèrent les premières Associations Populaires de l’Aide Familiale (A.P.A.F.) pour seconder également les mères de famille. Des écoles s’ouvrirent alors un peu partout pour former les Aides Familiales. Plus tard, à la fin du conflit, le M.P.F et les A.P.A.F décidèrent de créer un organisme national autonome appelé la Fédération Nationale des Associations Populaires de l’Aide Familiale (F.N.A.P.A.F.).

Au service de tous

En 1973, pour répondre aux demandes croissantes, des membres de la F.N.A.P.A.F. choisirent de se consacrer au développement des services pour les personnes âgées défavorisées. Ils constituèrent des associations d’aide à domicile aux retraités (A.D.A.R) qui fondèrent une nouvelle fédération, la F.N.A.D.A.R (Fédération Nationale d’Aide à Domicile aux Retraités). Quant à la F.N.A.P.A.F, elle renforça son engagement auprès des familles et se rebaptisa en 1979, F.N.A.F.A.D (Fédération Nationale d’Aide Familiale A Domicile). Dès lors, les deux fédérations œuvrèrent chacune pour un "public" différent, mais en partageant les mêmes priorités.

En 1999, de son côté, la fédération Aide aux Mères change de nom pour entériner son action élargie vers les personnes âgées et en situation d’handicap ; elle devient la Fédération Nationale d’Aide et d’Intervention A Domicile (FNAID).

En 2001,  la F.N.A.D.A.R et la F.N.A.F.A.D décidèrent de créer une fédération baptisée ADESSA.

En 2005, c’est au tour de la FNAID de fusionner avec le réseau de soin à domicile (UNACSS). De cette union naît A DOMICILE Fédération nationale.

Au 1er janvier 2010, naissance de la fédération ADESSA  A DOMICILE.

Au 1er janvier 2020, changement de nom de la fédération Adessadomicile qui devient Adédom.

standard

Mis à jour le